Magazine Contact #16 - Magazine - A propos de nous - Concept Wiesner-Hager - fabricant de mobilier de bureau
back

Bureaux verts et jardins d’entreprise

Magazine Contact #16

Google le fait, PepsiCo également et il en va de même pour Yahoo. De quoi s’agit-il? De jardinage en entreprise (“Corporate Gardening”), une tendance venue des Etats-Unis, qui débarque aussi en Europe et commence à porter ses fruits. Des champs loués par les sociétés, aux bureaux reconvertis à la flore, la nature étend son empire au quotidien du bureau, de plus en plus significativement. Cette conquête produit des conséquences positives.

225 employés, 58 lopins, 25 légumes différents et 30 types d’herbes – C’est ainsi que naquit le jardin d’entreprise de PepsiCo à Purchase (Etat de New York). Le champ se trouve à cinq minutes du siège de la société et les employés peuvent y passer le matin, à midi ou le soir pour soigner leurs plantations et naturellement les récolter. Ces cultivateurs en herbe peuvent consommer leur production ou la céder aux associations caritatives de la région.

 

L’ambiance pesante du bureau

Des projets analogues sont en cours d’expérimentation depuis des années à travers les Etats-Unis. Les avantages sont évidents en ces temps de budgets resserrés. Les jardins d’entreprises sont une mesure favorisant la créativité, la bonne santé et la motivation des

collaborateurs. Comme les participants en attestent, le miracle agit après une petite heure dans le jardin. En outre, les jardins cassent les barrières de la hiérarchie professionnelle car tous se retrouvent sur un pied d’égalité.

 

Le facteur humain

La pérennité des bénéfices produits par un jardin d’entreprise est variable. Après l’euphorie des débuts, le syndrome des produits alimentaires pourrissant dans les réfrigérateurs de bureau appelait au respect de plus de discipline. Alors que selon le New York Times, le jardin de PepsiCo, en cela guère aidé par le climat, connaissait une deuxième année désastreuse, d’autres potagers d’entreprise se portaient mieux.

L’alternative à un champ...

En raison de leur localisation, des conditions environnantes et d’autres facteurs, des entreprises n’auront pas toujours la possibilité de louer ou acheter un champ à deux pas. C’est pourquoi une entreprise viennoise, Green Rabbit (greenrabbit.co) s’est fait un devoir d’apporter le jardin au

bureau. Elle propose différentes formes de “services végétaux” allant généralement de “concepts verts” à une formule “toussoins-compris” incluant un arrosage hebdomadaire. Une grande partie de ces tâches peuvent être prises en charge par les employés sur place. Green Rabbit organise à cet effet un planning sur mesure de l’entretien des cultures, forme et guide les employés.

 

Un bureau vert favorise l’efficacité

Les plantes ont plusieurs impacts positifs dans un bureau. Elles augmentent le bien-être et régulent le taux d’humidité del’air. 97% de l’eau arrosée seront transférés dans l’air ambiant. Les plantes réduisent la teneur de l’air en poussière, elles ont un effet acoustique positif, éliminent le dioxyde de carbone et réinjecte de l’oxygène. Trois à cinq grandes plantes suffisent à améliorer l’ambiance de travail dans un espace de 30 m2. Il est d’ailleurs scientifiquement démontré que dans un bureau “verdi”, les temps morts causés par l’absence pour maladie sont plus courts de trois jours en moyenne.

S’abonner au magazine !

Etre toujours au courant grâce au magazine.