Magazine Contact #17 - Magazine - A propos de nous - Concept Wiesner-Hager - fabricant de mobilier de bureau
back

Pourquoi y-a-t-il des entreprises qui sont plus en forme que d’autres ?

Magazine Contact #17

La prévention en matière de santé en entreprise est un thème très complexe qui est devenu un véritable facteur de réussite et un moyen de se présenter comme entreprise attractive. Michael Mayrhofer, un expert en sciences du sport et un entraîneur profes-sionnel, identifie pour nous les tendances et les points perfectibles du moment ainsi que le moyen de tirer son épingle du jeu.

Qu’en est-il de la « prévention santé en entreprise » ?

C’est un sujet qui est soumis à des changements permanents. Il y a 20 ans la prévention des accidents était primordiale. Plus tard l‘ergonomie est devenue une question centrale. Il y a 10 ans les centres de remise en forme à l’intérieur des entreprises étaient très en vogue. Le bénéfice tiré était limité, car l’influence de ces centres dépend du climat interne. Actuellement le sujet « santé » est devenu beaucoup plus complexe. Il s’agit non seulement de bonne condition physique, mais également d’épanouissement mental et d’ambiance de coopération dans l’entreprise.

 

Qu’est-ce que cela signifie ?

La prévention santé en entreprise doit tenir compte de ces exigences complexes. Il est donc important de créer un programme qui allie forme physique, sérénité intérieure et esprit d’équipe. Hier, j’ai mis en pratique le programme suivant avec les collaborateurs d’une grande entreprise commerciale : Le matin un footing en forêt assisté par un entraîneur, à midi faire la cuisine en équipe sous l’égide d’un cuisinier pro et un entraînement mental l’après-midi. Cette méthode holistique peut être déclinée de différentes matières. L’essentiel est l’apport qualitatif.

 

Peut-on dire qu’il faut toujours avoir une approche globale ?

Exactement! L’analyse de cette approche doit être effectuée d’un point de vue très exhaustif : Il ne s’agit plus seulement des aspects isolés de la santé mais du spectre entier des critères physiques, mentaux et sociaux et également de «  la santé de l’entreprise ».

 

Y-a-t-il une vraie volonté des entreprises d’aborder ce sujet ?

Les absences maladies des employé(e)s surchargé(e)s pèsent dans le budget des entreprises sous gestion traditionnelle et la perte totale de motivation de services entiers, suscite un taux exponentiel de fluctuation du personnel à travers des phénomènes d’abandon, sur le plan psychologique, voire de démissions. Ce sont les entreprises innovantes qui ont identifié depuis longtemps cette urgence et qui ont réagi conformément à la situation. C’est dans des temps comme ceux-ci, qu’en plus de l’avantage qui sera apporté à l’entreprise par un personnel sain, performant et motivé, d’autres bénéfices seront révélés à l’usage.

 

 

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’acquérir des avantages compétitifs pour pouvoir recruter les meilleurs talents. Une prévention santé ciblée signifie un instrument très efficace pour l’image de l’employeur! Elle stimule incontestablement l’attractivité de l‘employeur et redore l’image d’une entreprise. Une bonne communication de ces mesures non seulement à l’intérieur, mais encore vers l’extérieur est très importante. Peu d’entreprises sont à la hauteur de ces exigences.

 

Mais la prévention santé n’est-elle pas très coûteuse ?

Bien sûr la prévention santé exige certains moyens budgétaires. Mon client Christoph Bründl, gérant de la société Sport Bründl, appelle les choses par leur nom : « Je serais bête de ne pas le faire! Il faut offrir des possibilités à mes employé(e)s. »
C’est la raison pour laquelle il organise des événements et des actions pour tous ces 330 employé(e)s. Ces offres sont acceptées avec enthousiasme. La bonne atmosphère dans l’entreprise et les faibles taux d’absence maladie en disent long.

 

Il y a des employeurs qui prétendent que de telles offres ne sont pas toujours bien acceptées.

Oui, c’est un problème très connu. Cela dépend en premier lieu de la façon de communiquer les offres et les mesures. Les employé(e)s doivent percevoir les offres en tant qu’acte d’estime. Nous connaissons des exemples où le message n’a pas été compris et les employé(e)s ont réagi ainsi : «  Il y a alors de l’argent pour ces choses-là ».

 

 

Comment expliquez-vous ce phénomène ?

La « santé » est un thème sociopolitique qui dépend toujours fortement de la conscientisation. Dans certaines branches et entreprises un très gros travail d’information est nécessaire.
Il nous reste beaucoup à faire.

 

 

Wer mit der Personal Health im Büro gleich loslegen will – hier geht’s zu drei praktischen Übungen von Michael Mayrhofer.

S’abonner au magazine !

Etre toujours au courant grâce au magazine.