Magazin contact #23 - Magazine - A propos de nous - Concept Wiesner-Hager - fabricant de mobilier de bureau
back

What's on your desk, Chris Müller?

Magazin contact #23

Chris Müller est un chien dans un jeu de quilles. Il a commencé par travailler comme menuisier, puis comme constructeur d'escaliers et opérateur de machines dans l'industrie des boissons et de la boulangerie. Puis il a mené la vie d’un artiste conceptuel et d’un roadie à Berlin. Aujourd'hui le concepteur de projets de 43 ans est metteur en scène et directeur artistique de la manufacture de tabac à Linz

« On n’y fabrique plus de clopes depuis longtemps », dit Müller. « Depuis l’arrêt en 2009 de la production de tabac, le site fait maintenant office de fabrique à idées dans l'art et les industries créatives. Ma vision est celle d’un laboratoire créatif linzois pour 007, Lara Croft et l’inspecteur Harry ».

 

Son bureau est situé dans l’ainsi nommé bâtiment 3 de l’ancien centre logistique de la firme Austria Tabak. Là où on stockait autrefois des palettes de cigarettes avant de les charger dans les camions, Müller évoque aujourd’hui l’avenir du site. Son propre bureau, qu’il décrit lui-même comme un lieu hétérotopique selon la terminologie de Michel Foucault, respire encore le chic blanc turquoise des années 80. « Cela me convient. Avec Nena, Codo (un tube autrichien de 1983) et Miami Vice, je repars toujours au quart de tour. Et ce bureau me rappelle tellement bien Don Johnson, son costume blanc et ses chaussettes turquoises. » Müller va à la fenêtre, monte sur le prie-dieu et contemple au dehors le paysage du Danube. « Ce bureau a carrément l’air d’avoir des épaulettes. Comme il se doit ! »  

 

Wojciech Czaja rend visite à Chris Müller

 

1. La table vient de ma maison à Hausruck. Ceci est un souvenir d'Inde. Ainsi, au bureau je me sens toujours comme à la maison.

2. L’épais tapis blanc vient de ma bien-aimée grand-mère Wilma. Une belle relique en polyester.

3. Dans mon bureau, se bâtissent des utopies. Celles-ci doivent être classées dans l’ordre. Sur des plans roulés.

4. Une armoire remplie d’idées et de pensées fragmentaires

6. Jadis les marins se faisaient tatouer une hirondelle sur le bras dès lors qu’ils avaient navigué plus de 5.000 miles nautiques. J’en ai moi aussi une sur mon bras. J’ai déjà pas mal bourlingué dans ma vie.

7. J’ai un corbeau. Ou mieux : J’ai un oiseau.

8. La chemise contient des demandes de congé de mon personnel que je dois encore signer.

9. Je n’éprouve aucune affinité particulière envers mon portable Apple. Mais il est joli.

10. Ce sont mes archives et mon dépôt. Les livres sont regroupés par thèmes. J’en déchire des pages encore et encore selon mes besoins pour mes collages sur mood-boards et mes présentations.

11. La chaise-lion est si vilaine et kitsch que moi je la trouve belle.    

12. Le prie-dieu était un accessoire pour le théâtre. J’en ai besoin pour pouvoir regarder dehors à cause de l’énorme hauteur du parapet.

S’abonner au magazine !

Etre toujours au courant grâce au magazine.