Magazine Contact #22 - Magazine - A propos de nous - Concept Wiesner-Hager - fabricant de mobilier de bureau
back

Aux origines du siège de bureau moderne

Magazine Contact #22

Le bureau moderne avec ses tâches et ses fonctions différenciées a été créé pendant l’industrialisation du dix-neuvième siècle, et avec lui les meubles classiques tels que les tables, les sièges et les meubles de rangement. C’est à cette époque que commence la marche triomphale du siège pour bureau « mobile » étroitement liée à l’invention de la machine à écrire vers la fin du 19ième siècle.

C’est en 1930 que Wiesner Hager conçoit le premier siège pour table de travail. Il s’agissait d’un modèle en bois avec manchon fileté. Au début des années 1950, un département commercial propre aux sièges tournants s’organise. Les premiers « sièges tournants à ressorts » (modèle FD2) ont été construits en 1951. Equipés d’une coque d’assise en bois massif, d’un dossier rigide et d’un piètement 4 pieds non réglable, ils comptaient parmi les sièges plutôt inconfortables. Pourtant, dès les années suivantes une gamme de sièges tournants à ressorts, riche en variantes, fut conçue. L’utilisation des coussins pour l’assise et le dossier, le piètement sur roulettes ainsi que le dossier réglable en hauteur

apportaient nettement plus de confort au travail dans les bureaux. Les critères ergonomiques pour les sièges de bureau gagnaient de plus en plus d’importance pendant les années 1960. L’accent était porté sur les possibilités de réglage ce qui rapprochait considérablement les performances des concepts de sièges tournants de celles des sièges pour bureaux contemporains. Wiesner-Hager a très tôt commencé à mettre l’accent sur le perfectionnement technique dans le domaine fonctionnel et ergonomique et compte ainsi depuis six décennies parmi les leaders des producteurs pour sièges tournants en Autriche.

S’abonner au magazine !

Etre toujours au courant grâce au magazine.