Magazine Contact #22 - Magazine - A propos de nous - Concept Wiesner-Hager - fabricant de mobilier de bureau
back

L’université privée Anton Bruckner à Linz. Une composition fluide dédiée à l’art et la culture sur la colline de Linz.

Magazine Contact #22

« Par sa forme courbée, l’université privée Anton Bruckner révèle déjà de l’extérieur son objectif d’être un lieu pour la musique, la danse et le spectacle », ainsi s’exprime Susanne Seyfert, qui a remporté le concours d’architecture avec ses confrères Dietmar Moser et Matthias Seyfert du studio d’architecture 1 (Linz) en 2008 pour la conception de l‘université Bruckner.

Sept ans plus tard, le projet est livré et l’université se présente comme une nouvelle et impressionnante construction sur le Pöstlingberg. L’intention était de concevoir un bâtiment qui laisse clairement entrevoir sa destination artistique. Le corps du bâtiment de forme organique s’allonge comme une sculpture dans le parc et il est entouré de lamelles verticales en coloris clair. Ces 365 lamelles servent d’une part d’ombrage et confèrent d’autre part une spécifique allure artistique tout en légèreté. L’intérieur est caractérisé par des couloirs et des zones dynamiques, inondés de lumière, qui serpentent dans le bâtiment comme un fleuve. Des façades vitrées offrent une vue magnifique sur le centre de la ville de Linz, sur la forêt et le Pöstlingberg. La surface nette accueille quatre salles pour événements, une centaine de salles de cours, 10 amphithéâtres, 45 bureaux et une bibliothèque d’une surface de 800 m² pour 850 étudiants, 220 enseignants et 40 employés administratifs. Les salles pour événements et les salles de cours ont été équipées entre autres de 500 sièges pour rangées nooi de Wiesner-Hager.

L’atout des sièges pour rangées nooi est le crochetage sur la structure, sans aucun élément additionnel, ce qui signifie un gain de temps remarquable lors de la mise en rangées et du démontage. L’ameublement des halls d’entrée, qui sera déménagé sur la terrasse de l’université pendant les mois d’été, a été réalisé avec les tables macao en version outdoor et résistants aux intempéries. Au back-office on a installé 100 sièges tournants de la famille paro. La priorité du bureau d’architecture était de choisir des meubles de haute qualité et de convivialité complétés d’une façon optimale par l’apparence souhaitée. Susanne Seyfert s’est particulièrement montrée enthousiasmée par les tables macao et leurs plateaux de table asymétriques : « Les formats des tables reflètent exactement le style libre de l’université Bruckner. Les tables semblent danser comme des galets dans le hall d’entrée – un effet qui met en valeur l’intérieur organique et ondulant de l’université Bruckner. Souvent des gens demandent si les tables ont été spécifiquement conçues pour l’université. »

S’abonner au magazine !

Etre toujours au courant grâce au magazine.