Magazine Contact #24 - Magazine - A propos de nous - Concept Wiesner-Hager - fabricant de mobilier de bureau
back

Que trouve-t-on sur votre bureau, Markus Spatzier?

Magazine Contact #24

Le créateur de mode tyrolien Markus Spatzier a un faible pour l‘esthétique gothique et fantastico-macabre. Cela se reflète aussi dans ses créations : les vêtements de la marque Herzblut, fondée en 2010 par le talentueux styliste, sont des objets spectaculaires avec de la dentelle noire, des ornements exubérants et baroques, qui s’inscrivent dans une poétique plutôt sombre et dont la notoriété s’est étendue jusqu’au bal de l’opéra de Vienne.

Il a conçu lui-même la plupart des tissus et des imprimés. Sur son lieu de travail, sa boutique, une maison centenaire située sur la place centrale de Schwaz en Autriche, il y a aussi de nombreuses pièces de sa dernière collection à découvrir. Nous avons rendu visite au Zampano de la mode dans sa boutique, et lui avons demandé ce qu’il en était de toutes ces couronnes, ces colliers et ces anges noirs trônant sur son bureau. Il s’agit avant tout d’atmosphère et d’histoire.

 

Wojciech Czaja zu Besuch bei Markus Spatzier

 

 

1. Cette table de seconde-main datant des années 60 provient de la direction de la chambre de commerce d’Innsbruck. Jadis prenait ici place un patron de haut rang. Aujourd’hui je me contente de ce beau placage en noyer.

2. Ce n’est pas que mon ordinateur de chez Apple. C’est ici que mes créations voient le jour.

3. Collier sur buste : Ici je présente ma collection de bijoux.

4. La couronne d’or et sa bougie noire étaient vraiment pensées pour être une décoration de Noël. Le provisoire est resté d’actualité à ce jour.

5. Moins est plus ? Je ne le crois pas. Plus est plus ! Cela comprend une bougie chauffe-plat faite à la main, un petit mannequin de couture, un dôme de verre et un grand ange noir en fonte.

6. C'est une armoire sculptée à la main, je l'ai trouvée dans un magasin d'antiquités.

7. Pour le mannequin de tailleur il s’agit d’un buste original et baroque à la taille non moins baroque. Je l’ai trouvé dans un magasin à Hall au Tirol.

8.. Mariée en noir et mariée en blanc. Les robes blanches de mariée sont toujours claires. Mais de plus en plus souvent des femmes nous demandent des robes de mariage sombres.

9. A l’origine c’était un classique lustre électrifié. Il ne me plaisait pas alors j’ai décidé de décorer le lustre en cristal avec des bougies.

10. Concernant le papier peint mural, il s’agit d’une représentation d’une ancienne fabrique française d’art nouveau. Ce visuel me fascine et il témoigne aussi d’une conception de l’artisanat et de la tradition que je revendique moi-même.

S’abonner au magazine!

Etre toujours au courant grâce au magazine.