Magazine Contact #25 - Magazine - A propos de nous - Concept Wiesner-Hager - fabricant de mobilier de bureau
back

Eteins ton portable ! Les cinq chemins pour favoriser plus l’effort de concentration dans le travail quotidien.

Magazine Contact #25

Le téléphone sonne, des emails arrivent continuellement dans la boîte de réception, le portable, le smartwatch ou la tablette clignotent et vibrent tout le temps. Cette situation est devenue normale, surtout pour les millennials, qui ont grandi avec la digitalisation et les nouveaux médias.

Les millennials envoient et reçoivent en moyenne 100 textos par jour et passent environ deux heures sur les réseaux sociaux. Ils sont joignables partout et à tout moment. Le revers de la médaille : La concentration pendant le travail sera perturbée par les diversions constantes et des études prouvent que nous perdons notre capacité à nous concentrer. Des scientifiques de l’université Texas ont découvert au cours de l’étude Brain Drain*, que notre smartphone nous fait perdre une partie de notre performance cérébrale. Les résultats démontrent que la seule présence d’un smartphone à portée de vue suffit à affaiblir la capacité de concentration de son propriétaire.

Une explication éventuelle serait que les sujets d‘expérience se sentaient inconsciemment contraints de regarder l’écran pour vérifier la messagerie électronique. Un facteur qui a couté une large partie de la capacité de concentration. Une autre explication pourrait être que les gens transfèrent de plus en plus leur capacité intellectuelle au smartphone et en conséquence le cerveau n’est plus sollicité pour résoudre des problèmes.

La bonne nouvelle : On peut améliorer la concentration. Nous avons fait des recherches et recueilli quelques conseils pour augmenter la concentration dans notre travail quotidien.

Les cinq chemins pour favoriser plus l’effort de concentration dans le travail quotidien.

 

Moins de smartphone : plus de succès.

Au cours d’une étude, des scientifiques de l’université du Texas ont observé au cours d’une étude environ 800 utilisateurs de smartphone. Leur but était de découvrir la capacité des sujets d’expérience à résoudre certaines tâches sans faire de fautes, lorsque le smartphone n’est pas utilisé tout en étant à la portée de main.  Il a fallu que tous les participants à l’expérience coupent le son de leurs portables. Un premier groupe devait poser le smartphone dans une pièce. Un deuxième groupe devait le mettre dans le sac et un troisième le poser sur la table à l’envers, avec l’écran vers le bas. Ensuite on leur a confié

 

* Adrian F. Ward, Kristen Duke, Ayelet Gneezy and Maarten W. Bos, ”Brain Drain: The Mere Presence of One’s Own Smartphone Reduces Available Cognitive Capacity”, Journal of the Association for Consumer Research 2, no. 2 (April 2017): 140-154. doi. org/10.1086/691462

S’abonner au magazine!

Etre toujours au courant grâce au magazine.